La stratégie du pire : rencontre avec Cyril Necker, Olivier Macé et Hélène Bizot

Ajouté le 23 janv. 2023
La stratégie du pire : rencontre avec Cyril Necker, Olivier Macé et Hélène Bizot

Cyril Necker, Olivier Macé et Hélène Bizot.
Cyril Necker, Olivier Macé et Hélène Bizot. ©Audiens Le Média

Audiens Le Média a rencontré Cyril Necker, auteur et producteur de la pièce, Olivier Macé, metteur en scène (Tsunami, Bouquet Final, Nelson, …), et Hélène Bizot, comédienne, lors des répétitions de : La Stratégie du Pire. Cette comédie, qui se joue du 26 janvier au 1 avril prochain est à découvrir aux Enfants du Paradis (Paris 9e). Et on vous encourage vivement à y aller !

Derrière ce titre farfelu, La Stratégie du pire est l’histoire d’un père de famille qui, en 2040, à une époque où le courrier n’existe plus, reçoit une mystérieuse lettre. Une situation qui plonge les personnages dans un certain imbroglio propice aux fous-rires ! Ancien journaliste désormais comédien et auteur, Cyril Necker questionne ici la capacité de l'individu à imaginer le pire afin de mieux contrôler les événements, voire de les éviter… Rencontre avec l’équipe à quelques jours à peine de la première représentation le 26 janvier prochain.

 

Bonjour Cyril, et si vous nous racontiez la genèse de votre pièce ?

Cyril : J’ai écrit en 2016 une pièce, plus dramatique, et je me suis rendu compte que j’avais plutôt envie de commencer par une comédie. Une fois la réflexion lancée, j’ai eu cette idée d’un couple qui reçoit une lettre, un point de départ assez anodin, sauf lorsque l’histoire se passe en 2040, à une époque où on ne reçoit plus de courrier ! 

Qu’est-ce que vous souhaitez transmettre dans cette pièce ?

Cyril : Tout tourne autour de cette fameuse « stratégie du pire », et de ces gens qui ont pour habitude d’imaginer le pire pour tenter de mieux contrôler les événements. Moi qui faisais pareil, je me suis rendu compte que ce qui arrive est généralement bien pire que ce que l’on peut imaginer. Donc le message que je souhaite faire passer, c’est qu’il vaut mieux vivre l’instant présent plutôt que d’imaginer le pire.

Olivier, Comment vous vous êtes rencontrés et comment finalement, vous avez réussi à monter cette pièce ? 

Olivier : Lorsqu’un ami m’a fait parvenir cette pièce, j’ai immédiatement été très intrigué par le titre. Très vite, j’ai voulu foncer ! J’ai rencontré Cyril, et, à partir de là, les choses se sont faites très naturellement. J’ai proposé un plan d’action, réfléchi à la distribution… On s’est tous beaucoup amusés lors de la lecture et l’évidence était là, on voulait vraiment le faire.
Cyril étant aussi producteur, nous avons pu très vite nous projeter ; nous avons trouvé ce théâtre (NDLR : Les enfants du paradis, 34 rue Richer, 75009 PARIS), adapté le texte, travaillé sur la mise en scène, sur le rythme… 
Il a fallu parfois convaincre Cyril de modifier certaines choses, qui de par sa double casquette quasi schizophrénique d’auteur/producteur a une vision très précise des choses… Mais j’ai l’impression qu’il me fait confiance !

Hélène, pouvez nous parler du rôle de Julia ?

Hélène : J’adore ce personnage parce que c’est une femme très moderne qui assume très bien ce qu’elle est, c’est une battante, une vraie guerrière ! Ça me plaît, j’aime beaucoup ce côté du personnage. C’est un personnage qui est très amoureux de son mari, et qui a deux enfants avec un sacré caractère, limite barjo ! Mais elle aime ça, parce qu’elle a elle-même un grain de folie qu’elle assume totalement. Je pense qu’on se ressemble pas mal, elle et moi en fait ! (rires)

Cyril, un mot pour la fin ?

Cyril : Si je devais résumer cette aventure, je dirais que c’est avant tout des rencontres, c’est clair. La première fois que nous nous sommes vus avec Olivier, ça a immédiatement collé entre nous et je suis ravi de voir ce projet évoluer, quitte à le voir se développer avec d’autres. C’est un moment un peu difficile et assez génial en même temps parce que faire les choses tout seul, ça n’a pas beaucoup d’intérêt.
J’aimerais enfin ajouter qu’il faut aussi laisser murir les projets, c’est vraiment important. Il s’est passé six ans entre l’idée et la concrétisation de ce projet, parce que j’ai pris le temps de le laisser se développer. Je trouve que c’est vraiment important, et c’est peut-être ce qu’on fait de moins en moins dans cette époque. 

Audiens le média vous invite à en découvrir plus en allant voir la pièce en représentation du 26 janvier au 1er avril 2023 aux Enfants du Paradis – Paris 9e 

Réservation en ligne sur l'officiel des spectacles 


 

À voir aussi

picto boussoleLa chronique de...
Psychologue clinicienne, conférencière et écrivaine spécialiste du bien vieillir...


picto lumièreLumière sur...

webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
picto microWebconférences
webconferences audiens protection sociale entreprises et particuliers
21 oct.
ACTUALITÉ DE LA PROTECTION SOCIALE
Réussir votre OETH avant fin 2022
21 octobre - Inscrivez-vous
Découvrir les autres webconférences

2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
picto boussole2 minutes pour comprendre...
2 minutes pour bien comprendre la réglementation pour la protection sociale
Afin de vous accompagner un peu plus chaque jour, Audiens présente un nouveau format.
Les questions des étudiants sur : L’auto-entrepreneuriat
Voir la vidéo